Mon fils filmait l'explosion quand elle s'est produite. Il était de service comme chauffeur de taxi et a été grièvement blessé, avec 7 os de la poitrine cassés. Il a été transporté d'urgence à l'hôpital, et gloire à Dieu, il a survécu.

Mais maintenant, les circonstances nous obligent à quitter Beyrouth.

L'explosion a endommagé notre maison. Et les blessures subies par mon fils ont créé des complications au niveau de son système respiratoire qui le forcent également à quitter l'air pollué de Karantina. Mon petit-fils, qui se remettait d'une opération à cœur ouvert, a également inhalé des produits chimiques/substances provenant de l'explosion qui ont conduit à son hospitalisation.

Nous avons pu obtenir une place à Aaraya, une zone rurale, mais cela coûte jusqu'à 750 000 LL par mois et nous ne savons toujours pas comment nous allons payer pour cela. Les factures s'accumulent. Mon fils a déjà perdu son emploi de chauffeur de taxi, sa voiture et n'a pas de revenu pour faire vivre sa famille.

Mon petit-fils a survécu à une opération à cœur ouvert à l'âge de 5 jours, contre toute attente. Les médecins ont dit qu'il n'y avait aucun espoir. Maintenant, mon fils a survécu à une explosion mortelle. S'il vous plaît, soyez notre troisième miracle, donnez-nous un moyen de nous en sortir.

Nous avons personnellement interrogé cette famille et avons vérifié toutes les informations fournies. Si vous souhaitez faire un don d'argent ou les aider de toute autre manière, vous pouvez nous contacter par téléphone ou directement au 70 012 561.